Glorification de l'automutilation et du suicide

Règles de Twitter : il est interdit de promouvoir ou d'encourager le suicide ou les conduites autodestructrices. Lorsque nous recevons des signalements nous informant qu'une personne court le risque de se suicider ou de s'automutiler, nous pouvons prendre différentes mesures afin de lui porter assistance, par exemple la contacter pour lui fournir des ressources appropriées, telles que les coordonnées de nos organismes partenaires de soutien psychologique.

Logique sous‑jacente

Si nous souhaitons que les utilisateurs puissent partager leurs idées et sentiments en toute sécurité, nous ne les autorisons pas à encourager ou à promouvoir les comportements autodestructeurs et suicidaires, car cela présente des risques pour la sécurité des autres. Dans cet esprit, nous mettons en œuvre une approche de ce problème comportant deux volets : nous soutenons les personnes aux prises avec des pensées suicidaires ou d'automutilation, tout en interdisant la promotion des comportements autodestructeurs et l'incitation à ceux‑ci. 

En savoir plus sur la façon dont vous pouvez aider une personne confrontée à des idées autodestructrices ou suicidaires

Quand cela s'applique‑t‑il ?

Voici une liste non exhaustive d'éléments qu'il est interdit d'encourager ou de promouvoir :

  • les blessures infligées à soi‑même, telles que des coupures ;
  • les troubles de l'alimentation comme la boulimie, l'anorexie et les maladies graves qui perturbent de manière importante les comportements alimentaires d'une personne ;
  • le fait d'attenter à sa propre vie, notamment via le partage de stratégies de suicide et la participation à des suicides collectifs ou à des jeux suicidaires.

Voici des exemples de comportements qui ne sont pas considérés comme glorifiant ou encourageant les conduites autodestructrices : 

  • les discussions ou organisations axées sur la recherche, la mobilisation et l'éducation en matière de prévention de l'automutilation et du suicide ;
  • le partage de mécanismes et de ressources pour faire face aux pensées autodestructrices et suicidaires.

Conséquences

Notre approche en matière de suicide et d'automutilation dépend du type de contenu, de la promotion ou de l'encouragement effectifs des conduites autodestructrices par le compte, et des précédentes infractions de celui‑ci.

Lors d'une première infraction à cette politique, nous demandons à l'utilisateur de supprimer le Tweet incriminé et nous l'empêchons temporairement d'accéder à son compte et de tweeter.

Les personnes qui enfreignent cette politique de manière répétée et/ou les comptes dont le but est de promouvoir ou d'encourager l'automutilation et le suicide pourront être suspendus. Si une personne pense que son compte a été suspendu par erreur, elle peut faire appel de cette décision.

Après avoir évalué un signalement relatif à un risque de suicide ou d'automutilation, nous contactons la personne concernée et l'informons qu'un autre utilisateur, inquiet à son sujet, nous a alertés. Nous lui indiquons les ressources à sa disposition et l'encourageons à solliciter de l'aide.

Dans certains cas où le contenu ne glorifie pas le suicide ou l'automutilation, ou n'y incite pas, il se peut tout de même que des Tweets interstitiels soient considérés comme sensibles. Découvrez plus d'informations sur notre politique en matière de contenus sensibles

Découvrez plus d'informations utiles sur l'automutilation et le suicide.

Accédez à notre Centre de sécurité qui propose une liste de ressources en matière de soutien psychologique.

 

Ajouter cet article aux signets ou le partager

Cet article vous a‑t‑il été utile ?

Merci de nous avoir donné votre avis. Nous sommes très heureux d'avoir pu vous aider !

Merci de nous avoir donné votre avis. Comment pouvons‑nous améliorer cet article ?

Merci de nous avoir donné votre avis. Vos commentaires nous aideront à améliorer nos articles à l'avenir.