Menaces violentes et glorification de la violence

Règles de Twitter : il est interdit d'exprimer des menaces de violence spécifiques ou de souhaiter la mort, la maladie ou des blessures physiques à une personne ou à un groupe de personnes.

Logique sous‑jacente 

Nous souhaitons que les gens puissent s'exprimer librement en toute sécurité sur Twitter. C'est pourquoi nous ne tolérons pas les comportements qui incitent à la violence envers une personne ou un groupe de personnes spécifiques, ou encouragent une telle violence. Nous prenons également des mesures à l'encontre du contenu qui glorifie des actes de violence d'une manière susceptible de pousser les autres à reproduire ces actes et à causer un réel danger hors ligne, ou quand des personnes ont été ciblées en raison de leur appartenance potentielle à une catégorie protégée.

Quand cela s'applique‑t‑il ? 

Les Tweets qui enfreignent cette politique contiennent des menaces violentes ou glorifient la violence.


Menaces violentes

Des déclarations explicites indiquant une intention de tuer une autre personne ou de lui infliger des blessures graves sont considérées comme des menaces violentes. Cela inclut, sans toutefois s'y limiter, les menaces d'assassinat, d'agression sexuelle ou physique et/ou de tout autre acte violent susceptible d'entraîner la mort d'une personne ou de lui infliger des blessures graves.

Veuillez noter que le fait de souhaiter ou d'espérer qu'une personne soit gravement atteinte physiquement, de proférer des menaces vagues ou de menacer de formes de souffrances physiques moins graves n'est pas répréhensible en vertu de cette politique spécifique. Par contre, nous pourrons passer de tels contenus en revue et prendre des sanctions en vertu de nos politiques en matière de comportements inappropriés et de conduite haineuse.


Dois‑je être la cible d'une menace violente pour que l'infraction aux Règles de Twitter soit avérée ?
Non. Nous examinons aussi bien les signalements de menaces violentes des personnes ciblées que ceux de témoins. Toutefois, en ce qui concerne les Tweets qui souhaitent des blessures ou menacent de formes de souffrances physiques moins graves, nous devons être contactés directement par la cible. Cela nous aide à nous assurer de bien disposer du contexte approprié nécessaire à la prise de sanctions. Découvrez notre philosophie relative à l'application de nos politiques.


Glorification de la violence

Tout comportement qui approuve tacitement ou célèbre la violence (et/ou les personnes qui s'en rendent coupables), et cela d'une manière susceptible d'inciter à reproduire les actes en question, est considéré comme une glorification de la violence. Nous interdisons notamment toute glorification de violences dont les cibles ou victimes sont des catégories de personnes protégées.

Cela concerne notamment, mais sans s'y limiter, la glorification :

  • de meurtres de masse ;
  • d'attaques terroristes ;
  • de viols et d'agressions sexuelles.

Voici des exemples de comportements qui ne sont pas répréhensibles en vertu de cette politique :

  • les actes de guerre
  • les attaques militaires
  • les exécutions décidées par un État
  • les catastrophes naturelles

Toutefois, nous prendrons des sanctions si les éléments ci‑dessus glorifient des violences dont les cibles ou victimes principales sont des catégories de personnes protégées.


Dois‑je être la cible du contenu mis en cause pour que l'infraction aux Règles de Twitter soit avérée ?
Non. Nous examinons aussi bien les signalements des personnes ciblées que ceux de témoins.


Conséquences

Menaces violentes

En raison des possibles préjudices graves hors ligne, nous avons une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les menaces violentes. Les comptes qui publient des menaces violentes seront définitivement suspendus.  

Remarque: Étant donné la sévérité de cette sanction, de rares exceptions basées sur un nombre de critères limités peuvent être faites. Dans cette situation, le compte devra toujours supprimer le Tweet en infraction.

Glorification de la violence

Les conséquences d'une infraction à notre politique relative à la glorification de la violence varient en fonction de la gravité de celle‑ci et des précédentes infractions commises par le compte concerné.

Lors d'une première infraction à cette politique, nous demanderons à l'utilisateur de supprimer le Tweet incriminé et nous placerons temporairement son compte en mode lecture seule. Les infractions suivantes pourraient entraîner des périodes plus longues de mode lecture seule, avant une suspension définitive. Découvrez notre gamme d'options pour l'application de nos politiques.

Si une personne pense que son compte a été suspendu par erreur, elle peut faire appel de cette décision.

 

Ajouter cet article aux signets ou le partager

Cet article vous a‑t‑il été utile ?

Merci de nous avoir donné votre avis. Nous sommes très heureux d'avoir pu vous aider !

Merci de nous avoir donné votre avis. Comment pouvons‑nous améliorer cet article ?

Merci de nous avoir donné votre avis. Vos commentaires nous aideront à améliorer nos articles à l'avenir.