Politique Twitter en matière de contenus multimédias

Violence explicite et contenus pour adultes : Twitter autorise certaines formes de contenus violents et/ou pour adultes explicites dans les Tweets marqués comme comportant des médias sensibles. Cependant, il est interdit d'utiliser de tels contenus dans des vidéos en direct et dans vos images de profil ou de bannière. Par ailleurs, il peut arriver que Twitter vous demande de supprimer des contenus d'une violence explicite excessive. Découvrez comment nous définissons les contenus violents et pour adultes explicites et comment marquer votre contenu comme sensible

Médias représentant des personnes décédées : nous pouvons vous demander de supprimer les médias montrant une personne décédée identifiable si nous recevons une demande de sa famille ou d'un représentant autorisé. Découvrez comment effectuer une telle demande.

Médias intimes : vous ne devez pas publier ni partager de photos ou vidéos intimes d'une personne réalisées ou diffusées sans son consentement. Les médias montrant des violences et/ou agressions sexuelles sont également interdits. Remarque : des exceptions limitées peuvent être faites si le contexte indique clairement que l'interaction est consentie. Découvrez plus d'informations sur les contenus multimédias intimes sur Twitter.

Logique sous‑jacente

Si nous souhaitons que les utilisateurs se sentent libres de partager des médias qui reflètent leur créativité ou leur individualité, ou de montrer ce qui se passe dans le monde, certaines personnes nous indiquent qu'elles ne veulent pas être exposées à des médias sensibles. Par ailleurs, des études ont montré qu'une exposition répétée à des contenus violents en ligne peut avoir un impact négatif sur le bien‑être d'une personne.

Pour cette raison, nous plaçons les médias comportant du contenu pour adultes, de la violence explicite ou des images haineuses derrière un interstitiel (message d'avertissement). Cela nous permet d'indiquer aux utilisateurs qu'ils sont susceptibles de voir du contenu sensible s'ils cliquent. Les personnes qui ne le souhaitent pas peuvent ainsi prendre une décision éclairée. Toutefois, il est interdit d'inclure ce type de contenu dans des vidéos en direct, ou dans des images de profil ou de bannière. Découvrez comment contrôler l'affichage des contenus sensibles.  

Par ailleurs, il est possible que nous vous demandions de supprimer des médias d'une violence explicite excessive ou montrant une personne décédée identifiable, si nous recevons une demande en ce sens de la part d'une famille ou d'un représentant autorisé. 

Enfin, les médias montrant des violences et/ou agressions sexuelles sont également interdits. Remarque : des exceptions limitées peuvent être faites si le contexte indique clairement que l'interaction est consentie (représentation de violence sexuelle consentie entre acteurs dans des films ou téléfilms par exemple).

Découvrez comment signaler des médias sensibles.

Quand cela s'applique‑t‑il ? 

Violence explicite 
Toute forme de contenu représentant de manière détaillée la mort, des violences, des procédures chirurgicales ou des blessures graves est considéré comme explicite. Cela concerne notamment, mais sans s'y limiter, les représentations :

  • de scènes de crime ou d'accident horribles ; 
  • d'altercations physiques ;
  • de fluides corporels, notamment sang, matières fécales, sperme, etc. ;
  • de lésions corporelles graves, notamment blessures visibles, fractures, etc. ;
  • d'animaux gravement blessés ou mutilés.

Les médias contenant de la violence explicite sont interdits dans les vidéos en direct et les images de profil ou de bannière. Tous les autres cas de violence explicite doivent être marqués comme médias sensibles. 

Scènes sanglantes gratuites
Tout média montrant des représentations excessivement explicites ou horribles de la mort, de violences ou de sévices physiques graves est considéré comme une scène sanglante gratuite. Cela concerne notamment, mais sans s'y limiter, les représentations :

  • d'humains démembrés ou mutilés ;
  • de restes humains carbonisés ou brûlés ;
  • d'organes internes ou d'os exposés ;
  • de torture ou de mise à mort d'animaux.
    • Veuillez noter que des exceptions peuvent être faites pour les sacrifices religieux, la préparation ou la transformation d'aliments et la chasse.

Les médias excessivement macabres sont susceptibles d'être supprimés. Remarque : des exceptions limitées peuvent être faites si ces médias se rapportent à un événement d'actualité. Le fait de partager ce type de contenu dans une intention sadique ou inappropriée est passible de sanctions en vertu de notre politique relative à la glorification de la violence

Décès
Nous pourrons vous demander de supprimer les médias représentant une personne décédée identifiable, par respect pour celle‑ci, à la demande d'un membre de sa famille ou d'un représentant autorisé. Cela inclut les médias montrant le moment où une personne meurt, ou le moment juste avant ou après son décès, quand l'identité de cette personne peut être facilement déduite de son nom, de son visage ou de tout autre identifiant spécifique. Découvrez comment effectuer une telle demande.

Contenu pour adultes
Tout média de nature pornographique ou dont le but est d'exciter sexuellement est considéré comme du contenu pour adultes. Cela concerne notamment, mais sans s'y limiter, les représentations :

  • de nudité complète ou partielle, dont les gros plans d'organes génitaux, de fesses ou de seins ;
    • Veuillez noter que des exceptions peuvent être faites pour les contenus de nature artistique, médicale, liée à la santé ou pédagogique. Il n'est pas nécessaire de marquer les contenus relatifs à l'allaitement comme sensibles. 
  • de simulation d'un acte sexuel ;
  • ou de rapports sexuels ou de tout acte sexuel, impliquant des humains, des représentations d'animaux dotés de caractéristiques humaines, ou des personnages de dessins animés ou de mangas.

Les médias comportant du contenu pour adultes sont interdits dans les vidéos en direct et les images de profil ou de bannière. Tous les autres cas de contenus pour adultes doivent être marqués comme médias sensibles. Les contenus pour adultes créés ou partagés sans le consentement des personnes représentées, ainsi que les médias montrant des violences ou agressions sexuelles, peuvent être supprimés en vertu de notre politique en matière de contenus multimédias intimes.

Dois‑je être la cible de ce contenu pour signaler l'infraction aux Règles de Twitter ?

Non. Nous examinons aussi bien les signalements des personnes ciblées que ceux de témoins.

Conséquences

Nous encourageons les utilisateurs qui tweetent des médias comportant de la violence explicite et du contenu pour adultes à indiquer que leur compte partage des médias potentiellement sensibles via la page de sécurité des paramètres du compte. Lorsque ce contenu est signalé à notre équipe pour qu'il soit examiné, nous appliquons manuellement un interstitiel (message d'avertissement).

Le fait de placer des médias sensibles dans des vidéos en direct ou des images de bannière ou de profil constitue une infraction à notre politique relative aux contenus. Nous exigerons des personnes en infraction qu'elles suppriment ce média de leur compte. Nous pourrons aussi les inviter à vérifier leurs coordonnées ou à respecter un certain délai avant de pouvoir utiliser à nouveau leur compte. De nouvelles infractions peuvent entraîner la suspension définitive du compte. Découvrez notre gamme d'options pour l'application de nos politiques. Si une personne pense que son compte a été suspendu par erreur, elle peut faire appel de cette décision.

Ajouter cet article aux signets ou le partager

Cet article vous a‑t‑il été utile ?

Merci de nous avoir donné votre avis. Nous sommes très heureux d'avoir pu vous aider !

Merci de nous avoir donné votre avis. Comment pouvons‑nous améliorer cet article ?

Merci de nous avoir donné votre avis. Vos commentaires nous aideront à améliorer nos articles à l'avenir.