Politique Twitter en matière de contenus multimédias

Règles de Twitter : Twitter autorise certaines formes de contenus explicitement violents et/ou de contenus pour adultes dans les Tweets marqués comme comportant des contenus sensibles. Cependant, il est interdit d'utiliser de tels contenus dans vos images de profil ou de bannière. 

Règles de Twitter : vous ne devez pas utiliser des images ou symboles haineux dans votre image de profil ou dans votre bannière.

Logique sous‑jacente

Certaines formes de contenus explicitement violents, de contenus pour adultes ou d'imagerie haineuse peuvent être autorisées dans les Tweets quand ils sont marqués comme contenus sensibles. Toutefois, il est interdit d'inclure ce type de contenu dans des vidéos en direct, ou dans des images de profil ou de bannière. 

Si nous souhaitons que les utilisateurs se sentent libres de partager des médias qui reflètent leur créativité ou leur individualité, ou de montrer ce qui se passe dans le monde, nous prendrons des sanctions en cas de comportement inapproprié envers une personne, un groupe ou une catégorie protégée.

Enfin, il est possible que nous vous demandions de supprimer des médias d'une violence excessive, par respect pour des personnes décédées et leurs familles, si nous recevons une demande en ce sens de la part d'une famille ou d'un représentant autorisé. Découvrez comment effectuer une telle demande ici

Quand cela s'applique‑t‑il ? 

Violence explicite et contenu pour adultes

Toute forme de contenu sanglant lié à la mort, à des blessures graves, à des violences ou à des procédures chirurgicales est considéré comme explicite. Cela concerne notamment, mais sans s'y limiter, les représentations :

  • du moment du décès d'une personne ;
  • de scènes de crime ou d'accident horribles ;
  • de blessures, de torture, de démembrement ou de mutilation.

Tout média de nature pornographique et/ou dont le but est d'exciter sexuellement est considéré comme du contenu pour adultes. Cela concerne notamment, mais sans s'y limiter, les représentations :

  • de nudité complète ou partielle (dont les gros plans d'organes génitaux, de fesses ou de seins) ;
    • Veuillez noter que des exceptions peuvent être faites pour les contenus de nature artistique, médicale, liée à la santé ou pédagogique. Il n'est pas nécessaire de marquer les contenus relatifs à l'allaitement comme sensibles. 
  • de simulation d'un acte sexuel ;
  • de rapports sexuels ou de tout acte sexuel (impliquant des humains, des animaux humanoïdes ou des personnages de dessins animés).

Si vous voyez du contenu qui enfreint selon vous notre politique, signalez‑le. Découvrez comment signaler des contenus sensibles ici.


Imagerie haineuse

Les logos, symboles ou images dont le but est d'encourager l'hostilité et la méchanceté à l'encontre d'autres personnes sur la base de leur race, religion, handicap, orientation sexuelle ou origine ethnique/nationalité sont considérés comme de l'imagerie haineuse.

Voici une liste non exhaustive d'exemples d'imagerie haineuse :

  • les symboles historiquement associés à des groupes haineux (la croix gammée par exemple)
  • les images représentant des personnes d'une manière qui nie leur humanité, ou modifiées pour inclure des symboles haineux
  • les images modifiées faisant référence à un meurtre de masse ciblant une catégorie protégée

Dois‑je être la cible d'un tel contenu pour que l'infraction aux Règles de Twitter soit avérée ?
Non. Nous examinons aussi bien les signalements des personnes ciblées que ceux de témoins.

Conséquences

Quand du contenu pour adultes, explicitement violent ou comprenant une imagerie haineuse figure dans des Tweets, nous pouvons le placer derrière un interstitiel, en prévenant les spectateurs qu'ils verront un contenu sensible s'ils cliquent dessus. Cela nous permet d'identifier des contenus potentiellement choquants que certaines personnes peuvent souhaiter ne pas voir. En savoir plus sur la façon de contrôler l'affichage de contenus choquants

Toutefois, si un contenu de ce type figure dans des vidéos en direct, une bannière ou une image de profil, il enfreint notre politique en matière de contenu multimédia. Les conséquences d'une infraction à cette politique varient en fonction de la gravité de celle‑ci et des précédentes infractions commises par l'utilisateur concerné.

Lors d'une première infraction à cette politique, nous demanderons à l'utilisateur de supprimer l'imagerie en question et nous pourrons l'inviter à confirmer qu'il s'agit bien de son compte. De nouvelles infractions peuvent entraîner la suspension définitive du compte. Découvrez notre gamme d'options pour l'application de nos politiques.

Si une personne pense que son compte a été suspendu par erreur, elle peut faire appel de cette décision.

 

Ajouter cet article aux signets ou le partager

Cet article vous a‑t‑il été utile ?

Merci de nous avoir donné votre avis. Nous sommes très heureux d'avoir pu vous aider !

Merci de nous avoir donné votre avis. Comment pouvons‑nous améliorer cet article ?

Merci de nous avoir donné votre avis. Vos commentaires nous aideront à améliorer nos articles à l'avenir.